Les Grandes Heures de Cluny

Le festival de musique classique de Cluny

Le festival « Les Grandes Heures de Cluny » est un festival de musique classique créé en 1967 dans le but de participer à la restauration et à la conservation du patrimoine exceptionnel de Cluny, en Bourgogne.
Les concerts, organisés durant la période estivale, sont donnés dans différents lieux de l’Abbaye de Cluny, le transept, le cloître et le farinier des moines, également à l’église Saint Marcel du XIIe.

Partenaires fidèles de ce festival, les viticulteurs bourguignons régionaux, invitent les auditeurs, après chaque concert, à venir déguster leurs meilleurs crus. L’occasion est ainsi donnée aux mélomanes de rencontrer les artistes tout en savourant les nectars célèbres de la vigne bourguignonne.
Emotions musicales et fortes sensations gustatives sont donc au rendez-vous.
Contat : Grandes Heures de Cluny 6, rue Avril 71250 Cluny. Tel : 06 02 25 66 70 ou sur infos@grandesheuresdecluny et www.grandesheuresdecluny.com. Et le Bureau du Festival situé
18, rue Saint Mayeul Téléphone: 03 85 59 23 83.

Cette année 2016 qui fête la cinquantième édition du festival avant de fêter le cinquantenaire du festival en 2017, offre un programme varié et très attrayant. Le festival se tiendra du 28 juillet au 15 août 2016 pour six concerts de grande qualité. Il mettra un pied en septembre, le 18, pour un concert remarquable de Jordi Saval à l’occasion des Journées du Patrimoine.
Jugez plutôt :

Jeudi 28 juillet à 20h :

Ensemble Beatus qui nous entraîne au cœur de 3 traditions musicales (grégorienne, persane et byzantine). Des chants évoquant la lumière mêlant pièces célèbres et pièces antérieures au chant grégorien. Les grandes heures de Cluny font le pont entre diverses traditions.

Vendredi 5 août 2016 à 20h :

Soirée Beethoven avec l’Orchestre Symphonique du Lutetia sous la direction d’Alejandro Sandler. Soliste: Franck Braley. Ouverture de Coriolan, 4ème Concerto pour piano et 7ème Symphonie dite Apothéose de la danse.

Samedi 6 août 2016 à 20h :

Quatuor Ludwig et Dana Ciocarlie, piano. Quatuor opus 77 n°1 en sol majeur de Haydn, Fantaisie opus 17 de Schumann et Quintet à cordes avec piano n°2 opus 81 de Dvorak.

Jeudi 11 août 2016 à 20h :

6 solistes trompettistes de renom pour prouver ce que disait Maurice André « Si les trompettistes restent unis, ils réussiront, peut-être, à faire de la trompette l’égale du piano ! ». Le pari est lancé avec Bach, Haendel, Vivaldi, Neruda et une création de Michaël Lévinas pour des grandes heures de Cluny éclatantes.

Samedi 13 août à 18h et à 21h :

Requiem de Mozart par le Choeur et l’Orchestre Symphonique de l’Ain sous la direction d’Eric Reynaud. Solistes : Valérie Bonnard, alto – Charlotte Müller Perrier, soprano – Michel Brodard, basse – Rémi Poulakis, ténor.

Lundi 15 août à 20h :

Concerto pour trompette et piano de Chostakovitch, Sérénade pour cordes de Tchaïkovsky et Mélodies de Grieg par l’Orchestre de Chambre de Minsk (Biélorussie) dirigé par Evgueny Bushkov.

Dimanche 18 septembre à 20h : les grandes heures de Cluny se prolongent

Concert de Jordi Savall. « Orient-Occident, Un dialogue des âmes ». Chantre de la redécouverte d’un répertoire allant du Moyen Age à l’époque baroque, il sera accompagné de Driss el Maloumi à l’oud et de Pedro Estevan à la percussion.

Pas de commentaire

Écrire un commentaire